L'armée indienne à court d'officiers

D'après un reportage de l'Hindustan Times du 25 novembre 2006, il manque environ 12 000 officiers à l'armée indienne. Le chef d'état major, le général Joginder Jaswant Singh indique : « Ce manque en officier résulte de l'arrivée de nouvelles unités comme les Rashtriya Rifles (NdT : unités contre-insurrectionnelles), qui doivent être prises en main par des officiers de l'armée régulière. Du coup, il y a une réduction du nombre d'officiers dans les unités combattantes.  ». L'armée indienne -forte d' 1,1 million d'hommes – tente de combler ce manque en attirant « les jeunes pour une carrière dans l'armée en tant qu'officiers  » et en encourageant les femmes à s'engager.

L'armée indienne se modernise drastiquement actuellement, et la première base militaire indienne dans un pays étranger –La base aérienne de Farkhor au Tadjikistan– est devenue opérationnelle tout récemment. Ceci est le signe que l'Inde veut de plus en plus se positionner comme une puissance militaire régionale.

Sources: L'armée indienne se dote d'équipements à la pointe pour la guerre moderne,  Hindustan Times, 25 Novembre 2006 (en anglais), l'IAF va déployer des MiG-29 au Tadjikistan, The Times of India, 20 avril 2006 (en anglais)