Édito

Après une coupure estivale, nous reprenons doucement notre rythme pour Objo Infos, celui-ci est encore une fois un numéro double couvrant les mois de juillet et d'août. Nous avons à nouveau de bonnes nouvelles : le Groupe de travail des Nations Unies sur la détention arbitraire considère que l'emprisonnement de l'objecteur de conscience turque Halil Savda est arbitraire (cf l'article principal de ce bulletin).

De plus, les nouvelles sur la tendance vers l'abolition ou la suspension de la conscription continuent d'affluer : les derniers conscrits polonais seront appelés fin 2008, et il est question que Taïwan abolisse la conscription d'ici quatre à six ans. Cependant, ces deux annonces ne font pas mention de l'avenir du droit à l'objection de conscience : est-ce que les soldats « volontaires » ou professionnels pourront le faire valoir ? L'Internationale des RésistanEs à la Guerre va tenter d'en savoir plus.

Andreas Speck