Image linked to donate page Image linked to Countering the Militarisation of Youth website (external link) Image linked to webshop

Benutzeranmeldung

Interface language

Diaspora link
Facebook link link
Twitter link
 

Désobéissance civile contre l'OTAN

Press Release - 20 November 2010

50 activistes du Portugal, d'Espagne, de Finlande, de Belgique, du Canada, de France, d'Allemagne, des Pays-Bas et de Pologne bloquent la route qui mène les délégations officielles et gouvernements au sommet. Avec des cadenas, des chaînes et leurs corps ils essayent de le retarder.

Jorge Paulo Antunes du groupe portugais CAGA explique: ''Nous pratiquons la désobéissance civile pour mettre en lumière la violence commise par l'OTAN en Afghanistan. Ils se recontrent ici aujourd'hui pour perfectionner leur arsenal de déstruction. Il est important de manifester, mais nous savons que la manifestation ne suffit plus. Afin d'entraver leur injuste machine de guerre par nos actions, nous exposons nos propres corps en première ligne.”

Par l'adoption de son nouveau Concept Strategique, l'OTAN decide de notre avenir. Ce futur semble consister en la perpetuation et l'extention des vieilles recettes que sont l'intervention militaire et les armes nucleaires. De vieilles recettes qui n'apportent pas la sécurité mais sont sources d'insecurité. L'OTAN n'apporte aucune solution, il est juste une part du problème. L'OTAN maintient l'Europe dans une approche militaire pour ses relations internationales. L'Europe se porterait mieux sans l'OTAN.

Josune García du collectif espagnol AA-MOC: “Grâce de l'OTAN, les pays européens sont engagés depuis 9 ans dans une guerre sans espoir en Afghanistan. Et ils continuent ainsi. Grâce à l'OTAN il y a toujours des armes nucléaires en Europe 20 ans après la fin de la Guerre Froide. Et elles restent à l'intérieur de nos frontières. Enfin grâce à l'OTAN, l'Europe s'investit dans un projet inutile de défense par missile. L'OTAN n'a aucun avenir, elle peut juste prolonger le passé. Si l'Europe souhaite plus de sécurité, il serait préférable d'accompagner l'OTAN de cette maxime: “NATO GAME OVER''.

Fotos: http://www.flickr.com/photos/56205446@N08/sets/72157625431343840/